20 décembre 2015

10 erreurs d’épicerie qui vous coûteront cher

Est-ce que vous avez jamais pensé à commencer à faire vos épiceries d'une manière plus efficace et moins chère? J'en suis sûre. Magasiner sans dépenser trop est mon rêve. Dans cette publication nous avons identifier 10 erreurs que nous faisons souvent pendant nos magasinages et nous donnons des solutions pour éviter ces erreurs.


10. Magasiner pendant de mauvais jours

Les jours de la semaine ne sont pas égaux quand vous faites vos épiceries. Vous savez bien que vous ne voulez pas aller dans la section de chips et de salsa quand il y a un événement sportif majeur (hockey, football).

En plus, il y a deux stratégies à utiliser:

a) Si vous voulez obtenir les prix les plus bas dans votre magasin, rendez-vous en après-midi  chaque mercredi. À ce moment les produits avec une période de vie courtes comme les pains, les viandes, sont en spécial. Les magasins veulent s'en débarrasser avant le nouveau cycle de restockage. Pour être sûr que c'est la bonne journée pour venir acheter des produits en spécial, demandez au gérant de votre magasin quand ils font du restockage. Venez magasiner le jour avant!

b) Au Canada les magasins de grande taille publient leurs circulaires le jeudi ou le vendredi. Les offres qui y sont trouvées sont valides pendant une semaine (7 jours). On sait bien que les produits offerts sont d'habitude en quantités limitées. Alors, pour profiter des offres dans le circulaire, il faut visiter votre magasin le jour que le circulaire est publié.

9. Choisir la mauvaise caisse


La majorité de nous veulent aller au magasin et en sortir très vite. Pour faire cela, nous devons avoir un stratégie de checkout. Les lignes express (moins de 5-8 articles) ne sont pas toujours les plus rapides. Quoi faire? Choisissez la 13e caisse (la plupart des gens sont superstitieux!) ou la caisse avec moins de produits dans les paniers (faites un calcul approximatif en regardant les paniers des gens dans la ligne d'attente). Cette stratégie vous permettra d'économiser du temps.

8. Acheter trop de bouffe

Tout magasin est conçu de manière que vous dépensiez plus d'argent. On veut qu'on achète plus qu'il nous faut. Bien que vous soyez conscient du marketing utilisé en magasin, il est toujours facile de mettre plus d'articles dans votre panier, surtout quand ceux-ci se vendent à rabais. En plus, vous êtes exposés à un million de distractions en magasin (par exemple, l'odeur de poulet rôti, miam!).

Pour combattre ces tentations, guidez-vous par votre liste d'épicerie, évitez d'acheter des produits périssables en quantités larges, déterminez les catégories d'achats impulsifs que vous faites et évitez-les à tout coût.

7. Acheter trop peu de bouffe



De l'autre côté, il y a des jours quand vous achetez très peu en oubliant les choses dont vous avez besoin. Dans ce cas vous devrais acheter à la dernière minute et vous devriez acheter de la bouffe dans un resto ou un dépanneur.

Pour éviter des cas comme celui ci-dessus, magasinez avec une liste. Si vous êtes pressée de temps en temps, faites une liste universelle et utilisez-la pendant les visites hâtives dans votre magasin.

Quand vous faites des stocks de produits chez vous, faites un inventaire avant de vous rendre en magasin. Gardez un document Excel dans votre ordi ou un cahier pour ce but.

6. Acheter des produits hors la bonne saison


Quand c'est la bonne saison pour les fruits et les légumes que vous achetez régulièrement, leurs goût est tellement bon. En plus, ces produits sont moins chers. Achetez ces produits localement. Par exemple, autours de Montréal et d'autres villes au Québec il y a des milliers de fermes où vous pourriez acheter des pommes, des pommes de terre, des poivres, etc. Voici une liste de producteurs de ce type: Fraîcheur Québec.

5. Magasiner dans de mauvais magasins

Certains produits sont meilleurs dans un magasin que dans un autre. Les supermarchés ne sont pas toujours les meilleurs places pour acheter tous les aliments. Par exemple, voici sont les choses à acheter chez Costco. Voici sont les produits à acheter et ne pas acheter chez Dollarama. Ce sont juste deux exemples.


Acheter vos aliments dans un co-op ou en ligne pourrait être aussi une bonne alternative.

Choisissez bien votre magasin. Comparez les prix dans plusieurs magasins pour pouvoir économiser de l'argent lors de votre prochaine visite dans ces magasins. J'aime comparer les prix sur le site Salewhale (ce sont les prix dans les circulaires).

4. Acheter de semaine à semaine

Magasiner pour la semaine prochaine peut sembler une stratégie très sage. Mais si on achète juste pour la semaine, nous payons le prix full de la majorité des produits dans notre panier. On ne veut pas acheter trop de bouffe (voir point #8). Mais si vous avez de la place dans votre frigo, achetez plus de produits vendus à rabais et stockez-les pour le future. Utilisez des coupons rabais et vous allez économiser plus.

Les cycles d'épicerie de deux semaine (acheter pour deux semaines) vont vous aider à économiser de l'argent.

3. Ne pas connaître les prix des produits que vous achetez régulièrement

Si les produits que vous achetez sont en spécial, comment est-ce que vous savez si les rabais sont de vrais rabais? Gardez un registre des prix: un cahier ou un document dans votre ordi où vous notez les fluctuations des prix sur "vos" produits. Comme cela, vous n'allez pas tomber en proie à des "faux" rabais.

Comparez les prix, mais soyez vigilantes au niveau de mesures. Il se peut que le prix reste inchangé, mais le poids du produit soit plus bas.

2. Faire vos courses avec votre ventre vide 

On a déjà entendu dire que faire vos épiceries le ventre vide n'est pas une bonne idée. Quand vous avez faim et vous faites vos épiceries, vous êtes tentés d'acheter ceci et cela.

Évitez les magasins où il y a plein d'odeurs de bouffe. Mettez vos écouteurs quand il y a trop de musique "manipulatoire" en magasin.

1. Ne pas avoir un plan d'épiceries

En bref, vous avez besoin d'un plan pour faire vos épiceries. Le plan le plus important c'est de savoir quoi vous allez manger pendant la prochaine période (une ou deux semaines). Avec ce plan bien clair et détaillé vous allez résoudre la plupart des erreurs qu'on a décrit dans notre article. Pour créer un bon plan et un bon menus, voici quelques ressources intéressantes:

Comment organiser vos menus.
Planification des repas: comment s'organiser

---------------------------